• Google+
  • Pinterest


Citoyenne du monde par excellence, Karen Knorr est une figure incontournable de la photographie contemporaine. Native de Francfort, puis élevée à Porto Rico, elle termina ses études à Paris et Londres. Elle fut l’une des premières artistes à promouvoir la photographie dite de mise en scène, au début des années quatre-vingt.
Réalisée lors d’un voyage de deux ans en Inde, « India Song » est sa dernière série majeure dans le genre, une suite à la remarquable série « Fables », un travail qu’elle avait consacré aux demeures françaises de 2003 à 2008.
Des animaux sauvages empaillés se retrouvent ici projetés dans de hauts lieux de l’architecture indienne. Par delà leur esthétique léchée, ces oeuvres sont traversées par un vacillement entre nature et théâtralité, entre la beauté naturelle et l’artifice esthétique.
La photographe célèbre ainsi à sa manière la culture visuelle, les mythes fondateurs et les histoires du nord de l’Inde.

Le mariage du numérique et de l’argentique fonctionne à merveille ; les animaux sont en effet insérés en numérique dans des intérieurs soigneusement photographiés avec une Sinar Grand format puis scannés en haute résolution. Un travail qui saura réconcilier les partisans des 2 techniques …


Karen Knorr accumule aujourd’hui les récompenses, dont le prestigieux Prix international de la photographie contemporaine Pilar Citoler, reçu en 2012 pour l’ensemble de sa carrière.


Après des expositions en Inde, à Dubai, Los Angeles ou New York, c’est au Musée départemental de L’Oise à Beauvais qu’il sera possible d’apprécier cette série dans le cadre d’une exposition visible jusqu’au 25 Aout 2013.


via Blog en Bois


Photos © Karen Knorr























Galerie