• Google+
  • Pinterest


La jeune agence parisienne Ponk fondée et dirigée par Franck Pralong (ex Directeur de Création de TBWA Paris) réalise une campagne presse pour Initiales P.P., marque de « bijoux haute fantaisie ».
Clin d’oeil réussi au film « Birds » de Sir Alfred Hitchcock, le visuel met en scène des « pies voleuses » qui dévastent une chambre, furieuses de ne pas trouver leur « came » : les fameux bijoux Initiales P.P., sous le regard terrorisé de la créatrice de la marque, Philippine de Pouzilhac, en personne.

LA CAMPAGNE

Sous la houlette de Frank Pralong, la campagne a été imaginée par Clémentine Damolini, Directrice Artistique qui avait déjà brillé dans les campagnes Campanile, Morgan ou Princesse Tam Tam.
Le photographe Ilario Magali réalise le shoot photo, appuyé par le studio La souris sur le gateau qui signe la retouche et la post-prod.
D’autres visuels et actions de communication sont prévus dans les prochaines semaines.
Hitchcock aura-t-il droit à un nouvel hommage ? Suspense …

L’AGENCE

L’agence Ponk gère notamment les budgets groupe Louvre Hôtels (Campanile, Première Classe, Kyriad, Golden Tulip) et Canal + pour les séries « Création Originale » (Kaboul Kitchen, Platane, Mafiosa, Le Vol des Cigognes)
Ponk dispose d’une structure entièrement dédiée à la production de films en Motion Design, et a déjà réalisé plus de 20 films en à peine un an d’existence.
On se souvient notamment de l’excellent spot « La Belle » pour Hôtel Première Classe ou des affiches improbables mettant en image les créations originales de Canal +.

INITIALES P.P.

Formée à l’Académie Charpentier (Paris) puis à la Saint Martins School (Londres), Philippine de Pouzilhac a d’abord fait ses armes en tant que graphiste chez Paris Musées avant de lancer Initiales P.P., sa ligne de bijoux haute fantaisie au printemps 2009.
Elle puise son inspiration dans ses souvenirs d’enfance et dans ses coups de cœur cinéma souvent liés à New York, la ville tant fantasmée. La jeune créatrice rend également hommage à l’œuvre de Pierre Soulages et à travers lui, au Sud dont elle est originaire.
Attentive au suivi et à la qualité de ses collections, elle fait fabriquer ses bijoux dans des ateliers parisiens, s’inscrivant pleinement dans le mouvement «Made in France» qui fait de plus en plus d’émules chez les créateurs français.


via Ponk & TouteLaCulture


Images © Initiales P.P./Ponk

Galerie