• Google+
  • Pinterest

Application OnOff

 

Taïg Khris réalise une nouvelle levée de fonds pour permettre à son application de service de numéros virtuels OnOff d’évoluer rapidement vers une technologie plus aboutie, et des offres d’abonnements mensuels. 

 

Lancée par Taïg Khris, l’application OnOff ambitionne de révolutionner la téléphonie en devenant le premier système d’exploitation de smartphone accessible sans changer de téléphone, de forfait, ou de carte SIM. OnOff propose à ses utilisateurs un ou plusieurs numéros de téléphones supplémentaires pour passer des appels via le réseau télécom (ou en VoIP), envoyer des SMS, et les programmer à l’avance. Si l’idée avait déjà été effleurée par les initiatives de B.duo et Numbber, OnOff semble mieux tirer son épingle du jeu.

Transatel et Neo Telecoms au capital

 

En version beta depuis plus d’un an, l’application OnOff évolue de nouveau suite à une nouvelle levée de fonds de 2 millions d’euros, portant à plus de 3 millions d’euros l’investissement global depuis son lancement. L’ancien champion de rollers (et désormais PDG) Taïg Khris a pu compter sur les investissements de sportifs renommés comme Frédéric Michalak et Sébastien Chabal, mais aussi des interlocuteurs du secteur que sont l’opérateur mobile Transatel et l’entreprise de télécommunications Neo Telecoms.

 

Application OnOff

Un déploiement prévu dans 40 pays

 

Cette opération financière devrait permettre le déploiement de l’application dans 20 à 40 pays d’ici à la fin d’année, OnOff n’étant pour le moment disponible qu’en France et au Royaume-Uni. Auparavant gratuit, ce service de « cloud numbers » compte depuis février plus de 180 000 téléchargements, et pas moins de trente ingénieurs travaillent sur ses fonctionnalités et développements futurs. Proposée sur Android et iOS, l’application OnOff (qui a fait l’objet d’une première refonte sur la base de retours de contributeurs), n’est toujours pas disponible en version Windows Phone. Taïg Khris a également annoncé que le service se rémunérerait dorénavant avec des abonnements mensuels à 2,99 euros*. Pour l’heure l’application ne propose pas l’affichage de publicité aux utilisateurs.

 

Les numéros de téléphone supplémentaires octroyés par OnOff permettent aux utilisateurs de différencier les coordonnées à donner pour s’inscrire en ligne à un service, procéder à des ventes sur internet, ou tout simplement pour dissocier des appels et SMS professionnels de la vie personnelle. Ce système, qui passe par les réseaux d’antennes des opérateurs, pose toutefois des questions de sécurité et de chiffrement des données, des sujets sur lesquels les employés d’OnOff sont pour le moment assez évasifs.

 

 

 

*Une période d’essai gratuite avec un seul numéro à disposition est disponible.